La Culture à portée de tous

Adulte, Coups de coeur, Lire

Kent State, une BD de Derf Backderf…

  • Kent-State-de-Derf-Backderf

Kent-State-de-Derf-Backderf

Derf Backderf a 10 ans en mai 1970. Quatre étudiants de l’université de Kent State en Ohio sont tués par la garde nationale alors qu’ils manifestent contre l’intervention américaine au Cambodge.

Le dessinateur américain (Mon ami Dahmer, Punk rock et mobile homes, Trashed …) se fait journaliste, et publie Kent State, quatre morts dans l’Ohio, une enquête méticuleuse et très documentée sur les événements ayant conduit à ce drame au retentissement mondial. “Il fallait que cette histoire parle de personnes, pas juste de grands événements historiques. Je voulais que le lecteur marche avec ces gamins, pour voir et expérimenter ce qu’ils ont fait. Et quand ils sont fauchés dans leur élan, c’est un choc. Je voulais que le lecteur comprenne quel crime ce fut. Ces soldats ont tiré sur une foule d’étudiants non armés, dont la plupart était juste en train de se rendre en classe et ne participait pas à la manifestation.” En construisant une narration factuelle et objective, en montrant chacun des protagonistes avec le plus grand réalisme possible, sans manichéisme, même si bien sûr, on peut sentir qu’il ne porte pas la soldatesque, et encore moins les gradés, dans son cœur, Derf Backderf nous livre ici une leçon qu’on pourrait qualifier de véritable BD d’investigation.

‎Le 4 mai 1970, à 12h24, pendant 13 secondes d’un déchaînement de violence gratuite, une trentaine de gardes nationaux tireront 67 coups de feu. Le bilan sera de quatre morts et de neuf blessés. Il n’y aura pas de procès, et aucun membre de la garde nationale ne sera jamais inquiété…

Cet épisode méconnu de l’histoire américaine inspirera notamment à Neil Young son morceau Ohio…

Leave a Reply